Comment estimer la valeur de son rhum ?

0

Que ses producteurs et ses consommateurs s’y attendent ou pas, une bouteille de rhum peut acquérir au fil des années beaucoup plus de valeur que son prix de base… Allant parfois jusqu’à valoir des dizaines de milliers d’euros !

Mais comment estimer la valeur d’une bouteille de rhum ?

La question est délicate et aucune réponse simple et unique ne peut y être donnée. Plusieurs points sont à prendre en considération, aussi bien liés aux qualités intrinsèques du rhum qu’aux circonstances extérieures.

Evaluer la boisson

L’un des points les plus importants est l’âge du liquide en tant que tel, qui est souvent gage de qualité. En général, plus le rhum est vieux, plus il acquiert de la valeur. Il faut porter attention aux années de vieillissement en fûts avant que le rhum ait été mis en bouteille, mais aussi à l’année à laquelle il a été embouteillé.

Outre son âge, la qualité du rhum peut aussi venir des matières premières utilisées. C’est un deuxième point à prendre en compte. Certains rhums sont produits avec des variétés de canne à sucre sélectionnées très soigneusement, ce qui leur donne un goût exceptionnel.

Apprécier la bouteille

Une troisième caractéristique importante est celle liée à la bouteille qui renferme le rhum. Certaines bouteilles sont confectionnées comme des objets de collection, allant même jusqu’à utiliser des matériaux aussi nobles que l’or. D’autres le deviennent à leur insu, suite au changement d’un logo ou à l’arrêt de production d’un type de bouteille, par exemple.

Puisque la rareté joue généralement un grand rôle dans l’estimation de la valeur d’un objet, le nombre d’exemplaires présents sur le marché représente un quatrième point à évaluer. Certaines marques produisent notamment des éditions collector en seulement quelques centaines d’exemplaires. D’autres bouteilles peuvent devenir rares plus tard, par exemple suite à la fermeture de leur distillerie.

Considérer les tendances

Enfin, la valeur d’une bouteille est aussi liée aux effets de mode. Pour une raison ou l’autre, certains types de rhum jouissent d’un engouement plus fort que d’autres. Mais celui-ci peut vite se tourner vers d’autres types, selon les modes et les événements historiques.

Ces cinq caractéristiques sont les principales à prendre en compte à l’heure d’estimer un rhum, mais d’autres peuvent venir s’y ajouter en fonction du rhum et de son histoire.

Notons enfin que, même effectuée par des experts, l’estimation reste un calcul délicat. Vendus aux enchères, certains rhums peuvent donc atteindre des prix bien plus élevés que leur estimation.

Si vous découvrez une vieille bouteille de rhum dans votre cave, vous pourriez donc vouloir estimer son prix avant de la boire entièrement !

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.