fbpx

Notre guide des meilleurs rhums du Mexique

Le Mexique est un pays qui développe une approche des choses curieuses par rapport au rhum. Son histoire dans le pays remonte au 18ème siècle, lorsque les navires espagnols sont venus de la péninsule avec des tonneaux de vin pour le voyage. Puis les marins, pensant au retour, ont rechargé les tonneaux avec rhum et l’union des saveurs a lancé une nouvelle boisson.

Mais la commercialisation et la production de masse de la boisson ont stagné jusqu’au siècle dernier XX. Aujourd’hui, le Mexique est le cinquième producteur mondial de canne à sucre et ce géant d’Amérique centrale a décidé de se réveiller et s’ouvrir au monde du Rhum.

Avec l’arrivée de nouveaux visionnaires et produits dans le pays, les marques mexicaines de rhum commencent à émerger dans certaines compétitions mondiales et devenir une option valable aux yeux du public.

Les rhums du Mexique, une nouvelle tradition

Peu connus dans le monde (on connait plutôt le Mexique pour ses tequilas) mais doté d’une certaine tradition et d’un commerce en croissance, les rhums du Mexique sont peu nombreux, mais sont d’une qualité incontestable.

Le Mexique unifie une immense variété d’origines et de traditions, et ce style des natifs se mêlent aux visions étrangères pour créer une saveur distincte et délicieuse. Nous ne pouvons qu’espérer avoir plus de rhums du Mexique dans un proche avenir, en particulier sur les marchés européen.

Rhum Mocambo

Ce rhum du Mexique est considéré parmi les meilleurs au monde. Il a remporté plusieurs médailles d’or dans des compétitions internationales et est connu comme la fierté de Veracruz, une ville et région au Sud du Mexique.

L’un des secrets de sa saveur exclusive est qu’il est produit à partir de canne à sucre récoltée à environ 900 mètres d’altitude, ce qui donne au rhum Mocambo une touche très distinctive. Parmi ses produits se distingue le Rum Mocambo 20 years Edition of Art, qui utilise le processus de de Single Cask.

Comme si cela ne suffisait pas, c’est l’un des distillats mexicains les plus développés au monde. Il est distribué dans plus de 30 pays, dont la France, l’Allemagne, l’Angleterre, la Belgique, le Danemark, le Japon, l’Australie ou encore les États-Unis. Vous pouvez d’ailleurs vous en procurer dans cette épicerie en ligne de produits du Mexique.

El Ron Prohibido

On dit que ce rhum est un descendant direct des boissons qui sont arrivée en Espagne à l’époque coloniale. Ce rhum mexicain “interdit” est l’un des plus anciens du pays, et possède une histoire vieille de plus de deux siècles. Anecdote : Il était souvent utilisé comme un remède local pour divers maux du corps et de l’esprit au Mexique.

Fabriqué dans l’état de Veracruz (encore !), il possède plusieurs bouteilles différentes. Parmi les plus importants, nous pouvons citer Prohibido 12 añosProhibido XV Gran Reserva et Reserva 22. Parmi ses caractéristiques innées, il faut noter l’utilisation de fûts de chêne américain, ajoutés à une combinaison particulière de noix, d’amandes, de pêches, de guarapo (du jus sucré extrait du palmier-dattier), ainsi que la combinaison de rhums de différents âges.

Rhum La Gloria

Les origines du rhum mexicain La Gloria ne sont autres que cubaines. En 1949, Don José Seoane est arrivé à Veracruz en provenance de la province de Camagüey à Cuba.

Il a apporté avec lui la variété de canne à sucre connue sous le nom de “Jaronu” et à partir du mélange avec les espèces mexicaines, il a créé une espèce unique, la “Diamond Cane”, qui est utilisée pour la fabrication du Ron La Gloria. Cette nouvelle variété est beaucoup plus riche en miels et en sucres que les cannes communes.

Deux de ses productions sont l’Añejo, de couleur ambre et or antique, et l’Añejo Cristalino, de couleur argentée et transparente.

La première utilise le processus de double distillation, tandis que la seconde un double filtrage du distillat de l’Añejo lui-même. Les deux sont également disponibles dans une grande variété d’années de vieillissement.

Rhum MK

Un autre émigré du Mexique, cette fois d’Allemagne, était le visionnaire Max Krassel, arrivé au Mexique pendant les années de la Première Guerre mondiale. Son expérience de la distillation en alambic l’a amené à produire du brandy et plus tard des rhums de grande qualité.

Le rhum MK détient un label bio et la note de rhum Premium. Par «biologique», nous désignons un produit entièrement fabriqué à la main sans aucun résidu chimique, car il utilise des matières premières dépourvues d’engrais.

Ses marques sont le rhum blanc, le rhum biologique 18 mois, le rhum MK 3 ans et la réserve spéciale 8 ans. Le rhum mexicain MK est distillé dans la région d’Oaxaca.

Passionné par le rhum ?
Inscrivez-vous à notre newsletter pour avoir toutes les dernières infos et bons plans sur le rhum !
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.