Toutes les infos sur le rhum !

VS, VSOP, Hors d’âge… L’âge du rhum lui fait changer d’initiales

0

Plus un rhum passe du temps en fûts de bois avant d’être mis en bouteille, plus il acquiert de nouvelles saveurs qui lui donnent un caractère particulier. Mais quand vient le moment de savoir l’âge du rhum que l’on tient en main, on peut vite se retrouver devant une tache ardue !

Il faut dire qu’en matière de rhum, les réglementations sont encore peu nombreuses. Le fait que le rhum de Martinique est l’un des seuls à bénéficier d’une AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) en est une parfaite illustration.

En outre, concernant les rhums vieillis, deux situations de vieillissement différentes auront souvent des effets différents et il est donc très difficile de les homogénéiser. Certaines personnes estiment par exemple qu’un an dans des fûts sous le soleil des Antilles est égal à 4 ans en Europe !

Cela n’a cependant pas arrêté la mise en place de premières règles de catégorisation, aussi utilisées pour le cognac et l’armagnac. Le hic, c’est qu’elles se traduisent en abréviations plutôt mystérieuses : on parle notamment de VS, VSOP ou XO. Pire, il existe toujours plusieurs manières de parler de la même catégorie.

Quoiqu’il en soit, ces appellations sont déjà un bon début. Les comprendre vous permettra non seulement de mieux choisir votre rhum à l’avenir, mais aussi de briller un peu en société par la même occasion !

VS pour « Very Special »

Bien qu’il soit « très spécial », ce rhum est souvent considéré comme l’entrée de gamme en matière de rhum vieilli ! En effet, cela signifie que le rhum est resté en fûts pendant minimum deux ans avant d’être mis en bouteille. Dans le cas d’un rhum mélangeant plusieurs rhums de différent âges, l’appellation est donnée lorsque le plus jeune des rhums du mélange a été vieilli pendant au moins deux ans.

Outre « Very Special », les termes « Very Superior » et « Trois étoiles » sont aussi utilisés, pour la même catégorie.

 

VO pour « Very Old »

L’AOC Martinique ne mentionne pas de VS mais parle de VO. Pour mériter cette appellation, le rhum doit avoir séjourné en fûts pendant trois ans.

Dans ce cas, on peut aussi appeler le rhum « Vieux », tout simplement.

 

VSOP pour « Very Special Old Pale »

Cette abréviation signifie que le rhum a été vieilli en fûts pendant au moins 4 ans.

D’autre appellations peuvent être utilisées dans ce cas : « Very Superior Old Pale » et « Réserve », ou encore, tel que précisé pour l’AOC Martinique, « Très Vieux », « Réserve Spéciale » ou « Cuvée Spéciale ».

 

XO pour « Extra Old »

Les rhums bénéficiant de cette appellation ont vieilli en fûts pendant au moins 6 ans. On les appelle aussi « Napoléon » ou « Hors d’âge ». Dans le cas de l’AOC Martinique, on parle également de « Extra Vieux » ou « Grande Réserve ».

C’est l’âge du rhum le plus souvent plébiscité par les amateurs, car c’est souvent le meilleur rapport qualité / prix.

 

Les cuvées d’exception

Ici, nous sommes dans la cour des grands rhums, ceux qui ont tellement vieillis qu’ils sont considérés comme exceptionnels.

Parmi les cuvées d’exception, les plus exceptionnels sont sûrement les millésimes. Un rhum peut prendre cette appellation s’il répond à deux critères stricts. Tout d’abord, il doit provenir d’une seule récolte et ne peut donc être un mélange de plusieurs rhums d’années différentes. Mais tous les rhums répondant à ce critère ne sont pas millésimes pour autant. Pour cela, le rhum doit aussi avoir été créé lors d’une année considérée comme extraordinaire pour l’une ou l’autre raison. Chaque année n’a donc pas la même importance.

Ces rhums présentent des saveurs exceptionnelles. Il va sans dire que leur coût l’est aussi !

A noter que certaines maisons utilisent aussi des appellations spécifiques : réserve familiale, hors d’âge…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.