Toutes les infos sur le rhum !

5 idées de cocktail à base de rhum

0

Qu’il en soit l’alcool principal ou qu’il soit allié aux saveurs d’autres spiritueux, le rhum est présent dans de nombreux cocktails. Beaucoup d’entre eux sentent bon le soleil des îles où ils ont été inventés.

Les cocktails à base de rhum sont parfaits pour les après-midi ensoleillées et les chaudes soirées d’été. On les déguste généralement entre amis, que ça soit chez soi, sur la plage, à la terrasse d’un café ou encore ailleurs, pour un moment de convivialité comme les Caraïbes en ont le secret.

Choisir le bon rhum

Mais parmi tous les types de rhums, lequel utiliser pour un cocktail ?

Les cocktails donnent généralement la préférence au rhum blanc. Son goût plus neutre se mélange parfaitement avec d’autres arômes, tels que les jus de fruit.

Le rhum ambré est aussi utilisé dans plusieurs cocktails, comme le Cuba Libre. Il est cependant recommandé de l’utiliser dans des cocktails simples, sans trop de mélanges, pour éviter que d’autres ingrédients ne viennent masquer ses arômes.

En plus de ceux-là, il existe aussi des rhums fruités ou aromatisés créés spécialement pour les cocktails.

Quant aux rhums plus vieux, il est recommandé de les boire purs, pour en déguster toutes les saveurs et tous les arômes.

Maintenant que vous savez tout ça, voici donc 5 recettes de cocktail au rhum… De quoi impressionner tout le monde à l’apéritif !

Le ti’punch, le favori des travailleurs martiniquais

Le ti’punch est originaire de la Martinique. C’est un cocktail à base de rhum agricole, dont la Martinique est grande productrice. Très populaire, il était consommé par les travailleurs des champs de canne à sucre à midi.

C’est un cocktail simple mélangeant trois ingrédients : le rhum, le sucre de canne et le citron vert. À ceux-là, on pourrait ajouter un quatrième : le temps. En effet, un bon ti’punch ne se crée pas dans la précipitation.

Pour un verre, prenez :

  • 6 cl de rhum agricole blanc
  • 1 cuillère à café de sucre de canne
  • 1 quart de citron vert

Commencez par presser le quart de citron au-dessus d’un petit verre et ajoutez la cuillère à café de sucre. C’est ici que le temps entre en jeu : mélangez lentement les deux ingrédients jusqu’à obtenir un mélange à l’aspect et la consistance d’un sirop brun. Ajoutez ensuite le rhum.

En Martinique, il est coutume de créer son ti’punch soi-même, même lorsqu’on le prend dans un bar. Si vous commandez un ti’punch, vous recevrez donc un plateau contenant tous les ingrédients, ainsi qu’un couteau et une cuillère. Vous pourrez alors jouer avec les quantités selon vos préférences.

Si on vous le sert de cette manière, vous saurez maintenant comment le faire comme un vrai Martiniquais !

 

Le planteur antillais, le cocktail fruité de la Martinique

Le planteur antillais est un autre cocktail incontournable de la Martinique, mais bien plus fruité et sucré que le ti’punch. Il est créé avec deux ingrédients de base : le rhum et le jus de plusieurs fruits, si possible frais.

D’innombrables variantes du planteur existent et il est difficile de savoir laquelle fut utilisée à l’origine. L’une d’entre elles, qui prétend être la véritable recette traditionnelle, explique que pour obtenir 4 litres de ce cocktail il faut mélanger :

  • Une bouteille (1 L) de rhum blanc agricole
  • 1 demi-litre de rhum vieux agricole
  • Du jus d’orange : 1 L
  • 1 litre de jus de goyave
  • 1 demi-litre de sirop de canne
  • 3 bâtons de cannelle
  • le jus et le zeste de trois citrons verts

Certains ajoutent d’autres jus de fruit, tels que du jus d’ananas, de mangue ou de fruit de la passion. D’autres ajoutent des gousses de vanille ou de l’angustura.

Quoiqu’il en soit, la dernière étape consiste à laisser le planteur reposer plusieurs heures (voire quelques jours) avant d’être servi pour permettre à tous les arômes de se mélanger. Mieux vaut donc prévoir une grande quantité pour que tous vos invités puissent en profiter.

À vous maintenant de tester toutes les variantes, ou de créer la vôtre !

Le Long Island, le cocktail américain qui joue avec les apparences

Le Long Island Iced Tea est un cocktail américain mélangeant différents alcools forts.

Le cocktail qui aurait été inventé plusieurs fois

Plusieurs histoires s’affrontent pour raconter son origine. La première raconte qu’il a été inventé dans les années 20, lors de la Prohibition. Charles Bishop, un homme vivant dans la communauté de Long Island dans le Tennessee, l’aurait créé dans le but de masquer l’alcool derrière l’apparence d’un simple thé glacé. La deuxième dit qu’il a été créé dans les années 70 par Robert Butt, un barman du quartier de Long Island dans l’Etat de New-York, qui devait réaliser un cocktail à base de Triple Sec.

Les deux recettes sont légèrement différentes, mais elles mélangent chacune du rhum à de la vodka, de la tequila, du gin et du coca. La deuxième est celle qui prévaut aujourd’hui.

Pour la réaliser, vous aurez besoin de :

  • 2 cl de rhum blanc
  • 1,5 cl de vodka
  • 1,5 cl de gin
  • 2 cl de Triple Sec
  • 1,5 cl de Tequila Silver
  • 5 cl de Sour Mix
  • 1 jet de Coca

Versez tous les alcools et le Sour Mix dans un shaker. Ajoutez de la glace et secouez. Ajoutez le jet de Coca avant de servir.

À consommer avec encore plus de modération que les autres cocktails : il suffit de voir la liste des ingrédients pour se rendre compte que derrière son apparence douce et naïve se cache un vrai démon !

 

La Piña Colada, le paradis de Puerto Rico en un cocktail

La Piña Colada est un cocktail portoricain à base de rhum, de jus d’ananas et de lait de coco.

Il a été créé en 1954 par Ramon Marrero, un barman d’un hôtel de luxe de Puerto Rico. Il voulait résumer dans un seul verre les différentes saveurs de son île. Le cocktail évoque principalement le jus d’ananas fait maison que l’on trouve dans les fermes de Puerto Rico. Son nom signifie d’ailleurs « ananas pressé », et il est généralement servi dans un verre décoré d’une tranche d’ananas.

En 1978, le cocktail a obtenu sa reconnaissance suprême en étant nommé boisson nationale par le gouvernement portoricain.

Voici ce dont vous aurez besoin pour un verre de Piña Colada :

  • 4 cl de rhum blanc
  • 2 cl de rhum ambré (certaines recettes n’utilisent que du rhum blanc)
  • 12 cl de jus d’ananas
  • 4 cl de lait de coco

Versez tous les ingrédients dans un blender et ajoutez-y quelques glaçons. Mixez le tout avant de le verser dans un verre.

Notez que comme tous les cocktails reconnus mondialement, les variantes de la recette sont nombreuses, chacun l’adaptant pour satisfaire ses goûts. Certains oublient même d’y ajouter le lait de coco.

Le Daiquiri, le cocktail cubain de fin de journée

Le Daiquiri est un cocktail cubain mélangeant du rhum, des citrons verts et du sirop de sucre de canne.

Un cocktail avec les ingrédients du bord

Selon l’histoire, le Daiquiri serait né à la fin du 19ème siècle des mains de deux ingénieurs, Pagliuchi et Cox, après une journée de travail dans une mine de fer. N’ayant à disposition que du rhum, des citrons et du sucre, ils auraient simplement mélangé le tout avec de la glace en le secouant, pour se rendre compte qu’ils venaient de créer un excellent cocktail.

Aujourd’hui, le Daiquiri est, avec le Mojito, l’un des cocktails emblématiques de Cuba.

Pour un verre, vous devrez mélanger :

  • 4 cl de rhum traditionnel cubain
  • 2 cl de jus de citron vert
  • 1 cl de sirop de sucre de canne

Versez le tout dans un shaker et ajoutez-y des glaçons. Secouez bien et versez le cocktail dans un verre.

Notez que la recette du Daiquiri est connue pour présenter une apparence simple qui cache une certaine complexité liée à l’équilibre des ingrédients. Les proportions des trois ingrédients varient d’une recette à l’autre. Au final, le but doit rester le même : plutôt que sucré ou alcoolisé, le Daiquiri doit avoir un goût acidulé.

N’hésitez pas à nous proposer vos idées de cocktails, que nous ajouterons ici.

 

Passionné par le rhum ?
Inscrivez-vous à notre newsletter pour avoir toutes les dernières infos et bons plans sur le rhum !
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.